L’emploi salarié au 3e trimestre 2007

JPEG - 6.6 ko

Au troisième trimestre 2007, l’emploi salarié du secteur concurrentiel (1) progresse de +66 200 postes (+0,4 %), après +69 000 (+0,4 %) au deuxième trimestre 2007. Dans les secteurs principalement marchands, les effectifs augmentent de +59 400 postes (+0,4 %), après +64 800 (+0,4 %) au trimestre précédent. Hors intérim, l’emploi dans l’ensemble des secteurs principalement marchands progresse de +64 200 postes au troisième trimestre 2007, après +69 600 au trimestre précédent.

Dans l’industrie, la baisse des effectifs se poursuit ce trimestre : -0,4 %, après -0,3 % au deuxième trimestre 2007. Dans la construction, après un léger ralentissement, l’emploi retrouve un rythme de croissance plus élevé : +1,4 %, après +0,9 % au deuxième trimestre. Dans le tertiaire principalement marchand, les effectifs augmentent un peu moins rapidement : +0,5 % après +0,6 % au deuxième trimestre 2007. La baisse de l’emploi intérimaire est identique à celle du trimestre précédent (-0,7 %), après la hausse exceptionnelle du premier trimestre. Dans les secteurs principalement non-marchands du tertiaire, l’emploi privé progresse de +0,3 %, après avoir augmenté de +0,2 % au deuxième trimestre 2007.

- Premières Informations 2007-51.1 - L’emploi salarié au troisième trimestre 2007


(1) - Les secteurs principalement marchands (EB-EP) regroupent l’ensemble des secteurs hors agriculture (EA), administration, éducation, santé et action sociale (EQ-ER).
Le secteur concurrentiel recouvre les secteurs principalement marchands et les entreprises et associations privées des secteurs principalement non-marchands (EQ-ER).
Le champ couvre 17,8 millions de salariés sur un effectif salarié total d’environ 22,9 millions fin décembre 2006 (Insee, Informations rapides n° 261, 13 septembre 2007).

Au cours du troisième trimestre 2007, l’emploi salarié progresse de +0,4 % selon les résultats révisés de l’Insee.

Sur un an, du 30 septembre 2006 au 30 septembre 2007, l’emploi progresse de 1,8 %.

Sur son propre champ, plus étroit, l’Unédic estime une évolution de +0,3 % au troisième trimestre 2007 et de +1,5 % sur un an.

Ces évolutions sont à comparer à +0,3 % et +1,7 % respectivement, que donneraient les estimations de l’Insee si elles étaient calculées sur le champ Unédic.

Sur le champ Urssaf, lui aussi inclus dans l’ensemble du « secteur concurrentiel », l’Acoss estime une évolution de l’emploi de +0,2 % au troisième trimestre 2007 et de +1,5 % du 30 septembre 2006 au 30 septembre 2007.

Si elles étaient calculées sur ce champ, les estimations de l’Insee seraient respectivement de +0,3 % et +1,5 %.