L’emploi salarié au deuxième trimestre 2007

JPEG - 6.6 ko

Au deuxième trimestre 2007, l’emploi salarié du secteur concurrentiel (1) progresse de +59 900 postes (+0,3 %), après +123 500 (+0,7 %) au premier trimestre 2007. Dans les secteurs principalement marchands, les effectifs augmentent de +54 000 postes (+0,3 %), après +108 900 (+0,7 %)au trimestre précédent.

Hors intérim, l’emploi dans l’ensemble des secteurs principalement marchands progresse de +58 800 postes au deuxième trimestre 2007, après +65 600 au trimestre précédent.

Dans l’industrie, la baisse des effectifs se poursuit ce trimestre : -0,3 %, après -0,2 % au premier trimestre 2007. L’emploi dans la construction continue de croître, mais à un rythme moins dynamique : +0,8 %, après +1,1 % aux deux trimestres précédents.

Dans le tertiaire principalement marchand, les effectifs augmentent à un rythme moins soutenu : +0,5 % après +1,0 % au premier trimestre 2007. Cette décélération est principalement due au repli de l’intérim ce trimestre (-0,7 %), après la hausse exceptionnelle du trimestre précédent (+6,9 %). Dans les secteurs principalement non-marchands du tertiaire, l’emploi privé progresse de +0,3 %, après avoir augmenté de +0,7 % au premier trimestre 2007.

- Premières Informations 2007-38.2 - L’emploi salarié au deuxième trimestre 2007


(1) - Les secteurs principalement marchands (EB-EP) regroupent l’ensemble des secteurs hors agriculture (EA), administration, éducation, santé et action sociale (EQ-ER). Le secteur concurrentiel recouvre les secteurs principalement marchands et les entreprises et associations privées des secteurs principalement non-marchands (EQ-ER).

Le champ couvre 17,5 millions de salariés sur un effectif salarié total d’environ 22,6 millions (mesuré fin décembre 2005).

Les résultats révisés de l’évolution de l’emploi salarié, estimée par l’Insee, font apparaître une progression de +0,3 % au cours du deuxième trimestre 2007.

Sur un an, du 30 juin 2006 au 30 juin 2007, l’emploi progresse de +1,7 %.

Sur son propre champ, plus étroit, l’Unédic estime une évolution de +0,2 % au deuxième trimestre 2007 et de +1,6 % sur un an.

Ces évolutions sont à comparer à +0,3 % et +1,7 % respectivement, que donneraient les estimations de l’Insee si elles étaient calculées sur le champ Unédic.

Sur le champ Urssaf, lui aussi inclus dans l’ensemble du « secteur concurrentiel », l’Acoss estime une évolution de l’emploi de +0,4 % au deuxième trimestre 2007 et de +1,6 % du 30 juin 2006 au 30 juin 2007. Si elles étaient calculées sur ce champ, les estimations de l’Insee seraient respectivement de +0,3 % et +1,5 %.