L’emploi intérimaire en forte hausse au 4e trimestre 2016

JPEG - 5.2 ko

À la fin du 4e trimestre 2016, l’emploi intérimaire est en forte hausse (+7,0 % par rapport à la fin du trimestre précédent, après +4,9 % au 3e trimestre). Cette forte hausse se ressent à la fois dans l’industrie (+7,2 %, après +4,2 %), dans la construction (+6,1 %, après +6,8 %) et dans le tertiaire (+7,4 %, après +4,7 %).

Ce dynamisme de l’intérim est également marqué lorsqu’il est mesuré par le volume de travail temporaire en équivalent emplois à temps plein sur l’ensemble du trimestre (+5,9 % au 4e trimestre 2016). Il s’agit du huitième trimestre consécutif de hausse en volume (+21,9 % depuis fin 2014).

Au total, sur l’année 2016, l’emploi intérimaire a donc augmenté de 13,1 % (+76 100 intérimaires), accélérant par rapport à 2015 (+49 100, soit +9,2 %). Cette hausse est principalement portée par les services (+16,7 %), même si elle se retrouve également dans la construction (+14,6 %) et dans l’industrie (+9,5 %). Dans l’ensemble, l’emploi intérimaire a donc nettement contribué au redressement de l’emploi : hors intérim, l’emploi salarié en France a augmenté de 0,8 %, contre 1,2 % une fois l’intérim pris en compte.

- Dares Indicateurs 2017-027 - L’emploi intérimaire en forte hausse au 4e trimestre 2016

- Données à télécharger - L’emploi intérimaire en forte hausse au 4e trimestre 2016