L’emploi dans les très petites entreprises en juin 2006

Émergence du contrat nouvelles embauches

JPEG - 7.6 ko

Les très petites entreprises (TPE) recourent davantage à des formes d’emploi à durée limitée, temps partiel ou à des contrats aidés par l’État que les entreprises de 10 salariés ou plus. En juin 2006, 39,2 % des salariés des TPE étaient employés à temps partiel, sur un contrat à durée déterminée ou bénéficiant d’une aide ciblée de l’État.

Le recours fréquent au temps partiel demeure une particularité des TPE, notamment les temps partiels courts. Le travail à temps partiel y est surtout le fait des femmes : 45,5 % d’entre elles sont à temps partiel, contre 11,0 % des hommes. Les dispositifs de formation en alternance, essentiellement des contrats d’apprentissage, représentent plus de six emplois aidés sur dix en juin 2006.

Au 30 juin 2006, 3,5 % des salariés des TPE sont employés sur un contrat nouvelles embauches (CNE), onze mois après la loi du 26 juillet 2005 qui institue ce nouveau contrat. Dans les TPE, une forte proportion d’entre eux ont été concernés par la revalorisation du SMIC au 1er juillet 2006 : 43,8 % contre 30,8 % pour l’ensemble des salariés des TPE.

La durée hebdomadaire moyenne de travail d’un salarié à temps complet est de 36,7 heures en juin 2006, soit 1,1 heure de plus que dans les entreprises de 10 salariés ou plus.

- Premières Synthèses 2008-10.1 - L’emploi dans les très petites entreprises en juin 2006 : Émergence du contrat nouvelles embauches