L’emploi dans les très petites entreprises en juin 2004

Quatre salariés sur dix sont à temps partiel sous un contrat à durée déterminée ou aidé

JPEG - 7.6 ko

Les très petites entreprises (TPE) recourent davantage à des formes d’emploi à durée limitée ou à temps partiel et à des contrats aidés par l’État que leurs homologues de 10 salariés ou plus.

En juin 2004, 41 % des salariés des TPE étaient employés à temps partiel, sous un contrat à durée déterminée ou bénéficiant d’une aide ciblée de l’État. Les TPE recourent fréquemment au temps partiel, notamment de faible durée. En juin 2004, 27,2 % des salariés sont ainsi employés à temps partiel, contre 32 % deux ans plus tôt. Ce sont en majorité des femmes.

La part des contrats à durée déterminée (CDD) se maintient à un niveau élevé : en juin 2004, 15,1 % des salariés sont en CDD dans les petites entreprises, contre 6,7 % dans les entreprises de 10 salariés ou plus. En revanche, les TPE utilisent moins que dans le passé les aides ciblées de l’État pour embaucher leurs salariés, notamment du fait de l’arrêt de l’abattement de cotisations en faveur du temps partiel. Les dispositifs de formation en alternance, essentiellement des contrats d’apprentissage, représentent plus de la moitié des emplois aidés en juin 2004.

Le processus de réduction du temps de travail s’est engagé entre 2000 et 2002 dans les TPE. La durée hebdomadaire moyenne de travail d’un salarié à temps complet est ainsi de 36,9 heures en juin 2004, soit 20 minutes de moins que deux ans plus tôt.

- Premières Synthèses 2006-07.2 - L’emploi dans les très petites entreprises en juin 2004 : quatre salariés sur dix sont à temps partiel sous un contrat à durée déterminée ou aidé