L’emploi dans les Dom entre 1997 et 2007 : une croissance marquée par les dispositifs d’exonération spécifiques

GIF - 3.9 ko

Depuis 15 ans, les départements d’Outre-Mer bénéficient de dispositifs spécifiques d’exonérations des cotisations sociales. L’objectif principal de ces dispositifs est de favoriser l’emploi, via une réduction du coût du travail, dans des contextes économiques marqués par des taux de chômage importants.

D’abord réservées à quelques secteurs d’activité, les exonérations spécifiques ont été très largement étendues par la Loi d’Orientation pour l’Outre-Mer (Loom) en 2001, et, dans une moindre mesure, par la Loi de programme pour l’Outre-Mer (Lopom) en 2003.

Concomitamment, l’emploi déclaré dans les secteurs ciblés s’est fortement accru dans les Dom (+43 % entre 2000 et 2007, contre +12 % dans ces mêmes secteurs en métropole et +6 % dans les entreprises dominennes non éligibles), sans que l’on puisse toutefois isoler dans cette évolution d’éventuels effets de réduction de l’économie informelle.

Cette augmentation a été particulièrement importante en 2001 lors de la mise en œuvre de la Loom, en raison notamment de l’arrivée de nouveaux employeurs. En outre, le groupe d’entreprises qui a connu la plus forte progression de l’emploi est celui pour lequel la baisse du coût du travail a été la plus importante.

Dares Analyses 2011-007 - L’emploi dans les Dom entre 1997 et 2007 : une croissance marquée par les dispositifs d’exonération spécifiques