L’emploi dans l’industrie entre 1992 et 2002 : le poids croissant de l’intérim

JPEG - 7.6 ko

Entre 1992 et 2002, le travail intérimaire se développe dans l’industrie, ce qui réduit la chute de l’emploi dans ce secteur. Au cours de ces dix dernières années, les effectifs industriels ont diminué de 7,5 %, mais la baisse n’est que de 2,7 % si l’on prend en compte l’intérim.

En dix ans, dans l’industrie, la part des salariés en contrat court (contrat à durée déterminée et intérim) a doublé pour atteindre 10 % en 2002. Sur la période, le recours à l’intérim a triplé alors que la part des contrats à durée déterminée s’est stabilisée autour de 4 % à partir de 1995. Les entreprises industrielles privilégient de plus en plus l’emploi intérimaire : à court terme, il constitue un mode d’ajustement des effectifs aux fluctuations de la production.

- Premières Synthèses 2005-16.3 - L’emploi dans l’industrie entre 1992 et 2002 : le poids croissant de l’intérim