L’École de la 2e chance, la "grande école" des décrocheurs motivés

JPEG - 2.7 ko

En France, une quarantaine d’écoles de la 2e chance (E2C), réparties sur une centaine de sites, proposent un accompagnement global pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes sortis sans diplôme du système scolaire, les « décrocheurs ».
14 000 jeunes ont été accueillis en 2013.

Afin de mieux connaître le fonctionnement et les pratiques de ces écoles de la 2e chance, la Dares a fait réaliser en 2012 une étude qualitative.
D’après cette enquête monographique, les jeunes accueillis ont connu des ruptures scolaires, souvent associées à des difficultés sociales et personnelles. Leur entrée en E2C est souvent conditionnée à leur motivation.

Toutes les écoles partagent les mêmes principes d’individualisation des parcours et d’alternance en entreprise. Toutefois, chacune possède son identité avec ses propres pratiques, en rapport avec son territoire d’implantation.

Dans l’école, le parcours des stagiaires est organisé en alternant successivement trois volets :
une remise à niveau sur les savoirs de base, des stages en entreprise et des activités d’ouverture sur l’extérieur. Deux axes forts charpentent le modèle développé par les écoles : la stabilisation du parcours des jeunes et le développement de liens étroits avec les acteurs économiques locaux.

Il est encore difficile de mesurer le devenir des jeunes à la sortie du dispositif, les pratiques de suivi étant trop hétérogènes entre les écoles.

Dares Analyses 2014-068 - L’École de la 2e chance, la "grande école" des décrocheurs motivés