L’aide à l’embauche en contrat de génération

Une incitation à pérenniser l’emploi des jeunes

GIF - 3.9 ko

La loi du 1er mars 2013 portant création du contrat de génération instaure une aide à destination des petites et moyennes entreprises, pour l’embauche d’un jeune en CDI associée au maintien en emploi ou à l’embauche d’un salarié âgé. 19 824 demandes d’aide ont été déposées par 15 550 entreprises au titre d’embauches réalisées au cours de l’année 2013.

Parmi elles, 16 705 (84 %) sont à l’origine de la signature d’un contrat de génération.

En moyenne, les entreprises bénéficiaires ont reçu 820 euros par trimestre. Le commerce, l’industrie et la construction sont les principaux secteurs utilisateurs du dispositif. Ce dernier bénéficie essentiellement aux jeunes hommes ouvriers, ayant tout au plus un baccalauréat et déjà présents dans l’entreprise avant leur embauche en CDI ainsi qu’aux hommes seniors titulaires d’un emploi qualifié. 23% des contrats de génération ont duré moins d’un an.

- Dares Analyses 2015-025 - L’aide à l’embauche en contrat de génération. Une incitation à pérenniser l’emploi des jeunes