L’affiliation des entreprises aux organisations patronales en France

GIF - 3.9 ko

En 2011, 44 % des établissements de 11 salariés ou plus du secteur marchand non agricole, employant 56 % des salariés, signalent l’affiliation de leur entreprise à une organisation d’employeurs. 34 % des établissements adhérent de manière indirecte, via d’autres organisations ou regroupements, à une des quatre principales confédérations patronales nationales que sont le Medef, la CGPME, l’UPA et l’UNAPL.

Si 30 % des établissements adhèrent à une seule organisation d’employeurs, 14 % adhèrent à au moins deux organisations différentes.

Le taux d’affiliation varie selon le secteur d’activité : de 50 % pour les établissements de l’industrie, de la construction et des transports à 43 % pour ceux des services et 36 % des établissements du commerce (hors transports).

Dans 36 % des établissements affiliés, au moins un membre de la direction exerce une ou plusieurs responsabilités dans une structure extérieure à l’entreprise (organisations patronales, chambres de commerce et d’industrie ou chambres des métiers et de l’artisanat, conseils d’administration d’autres entreprises, institutions paritaires ou tripartites). L’adhésion à une organisation d’employeurs va de pair avec l’exercice d’un mandat patronal à l’extérieur de l’entreprise.

Qu’ils soient ou non affiliés à des organisations d’employeurs, ou qu’ils soient investis dans des mandats ou des responsabilités au sein de ces mêmes organisations, dans près des trois quarts des établissements, les représentants des directions interrogés considèrent qu’elles sont peu représentatives.

Dares Analyses 2015-069 - L’affiliation des entreprises aux organisations patronales en France

Données à télécharger - L’affiliation des entreprises aux organisations patronales en France