Heures supplémentaires et rachat de jours de congé

Les dispositifs d’allongement du temps de travail vus par les salariés

GIF - 3.9 ko

Les lois en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat (Tepa) et pour le pouvoir d’achat (Pa) de 2007 et 2008 ont mis en place diverses mesures incitant à l’augmentation et l’aménagement du temps de travail.

D’après une enquête téléphonique menée par la Dares en janvier 2010, deux tiers des salariés à temps plein non soumis au forfait annuel en jours déclarent avoir effectué des heures supplémentaires en 2009. Cette proportion est de 52 % en considérant les heures supplémentaires rémunérées ou compensées par du repos et de 40 % en prenant en compte les seules heures rémunérées. 14 % des salariés déclarent avoir effectué des heures supplémentaires sans qu’aucune n’ait été ni rémunérée, ni compensée par du repos.

Les heures complémentaires sont un peu moins fréquentes parmi les salariés à temps partiel : 55 % déclarent en avoir fait en 2009, qu’elles aient été rémunérées, compensées par du repos ou ni l’un ni l’autre. Cette part est de 30 % en ne retenant que les heures complémentaires rémunérées.

Autre dispositif d’allongement du temps de travail, les rachats de jours de repos par les employeurs ont été rares en 2009 (4 %) et concernent plus fréquemment des ingénieurs et des cadres.

16 % des salariés déclarent que les mesures d’allongement du temps de travail ont permis d’augmenter leur revenu au-delà des hausses habituelles. Le souhait des salariés d’effectuer plus d’heures supplémentaires est d’autant plus fréquent que leur salaire est faible.

Dares Analyses 2011-054 - Heures supplémentaires et rachat de jours de congé : les dispositifs d’allongement du temps de travail vus par les salariés