Évolution des salaires de base par branches professionnelles en 2007

JPEG - 7.6 ko

Au cours de l’année 2007, le salaire mensuel de base de l’ensemble des salariés a augmenté de 2,6 % en glissement annuel. Agrégées par branches professionnelles selon la grille des conventions regroupées pour l’information statistique (CRIS), les évolutions de salaires révèlent des dynamiques diverses.

Si la hausse du salaire mensuel de base(1) de l’ensemble des salariés est de 2,6 % en glissement annuel en 2007 [1], les regroupements conventionnels indiquent une grande diversité des dynamiques salariales. Ainsi, au niveau le plus agrégé de la CRIS, les progressions les plus fortes des salaires mensuels de base (supérieures à 3 % en glissement annuel en 2007) sont celles des branches du bâtiment et des travaux publics, celles de l’immobilier et des activités tertiaires liées au bâtiment et celles du nettoyage, de la manutention, de la récupération et de la sécurité.

La traditionnelle vigueur de la négociation collective dans les branches professionnelles du bâtiment et des travaux publics, dans un contexte économique sectoriel favorable, a fortement contribué à la progression des salaires mensuels de base sur l’année 2007 (+ 3,1 % en glissement annuel en 2007) ; dans ces branches où les barèmes de salaires minimaux des ouvriers sont fixés après négociation à l’échelon régional, ou à défaut à l’échelon départemental, les négociations salariales en 2007 de presque tous les échelons locaux ouvriers ont abouti à la signature d’accords qui ont été étendus. Les ouvriers représentent plus de 70 % des effectifs des branches du bâtiment et des travaux publics ; leur salaire mensuel de base a progressé au même rythme que celui de la branche, soit + 3,1 % en glissement annuel en 2007.

La signature d’un accord salarial entré en vigueur au 1er janvier 2007 entre les partenaires sociaux de la convention collective nationale de l’immobilier, conjuguée au dynamisme de l’activité immobilière sur l’année 2006, contribue pour une large part à la progression des salaires mensuels de base des branches de l’immobilier et des activités tertiaires liées au bâtiment (+2,2 % au premier trimestre 2007 et +3,5 % en glissement annuel sur l’année 2007).

Dans les branches du nettoyage, de la manutention, de la récupération et de la sécurité, la forte progression des salaires mensuels de base sur l’année 2007 (+3,1 %) a pour l’essentiel deux origines :

• l’extension de l’accord salarial de la convention collective nationale des entreprises de prévention et de sécurité en fin de premier trimestre 2007 qui a très probablement contribué à la hausse des salaires bruts dans cette branche professionnelle (+1,5 % au deuxième trimestre) ;

• la revalorisation du SMIC intervenue au 1er juillet 2007 qui a participé à la hausse des salaires de base dans cette même branche (+1,5 % au troisième trimestre), ainsi que dans les branches de nettoyage et manutention (+2,0 %).

- Premières Synthèses 2008-26.3 - Évolution des salaires de base par branches professionnelles en 2007


(1) - Le salaire mensuel de base est défini comme le salaire hors primes (sauf primes liées à la RTT), hors avantages en nature. C’est un salaire brut, avant toute déduction de cotisations obligatoires.