Évolution de l’emploi salarié au 1er trimestre 2005

Stagnation de l’emploi total

JPEG - 6.6 ko

Au premier trimestre 2005, l’emploi salarié diminue de 6 000 postes, après avoir augmenté de 22 000 postes au dernier trimestre 2004 (+ 0,1 %).)]

Dans l’industrie, les effectifs baissent à un rythme élevé : - 32 000 postes (- 0,8 %) contre - 14 000 (- 0,4 %) au dernier trimestre 2004.

En revanche, la création d’emplois dans la construction s’accélère légèrement (+ 0,5 %, après + 0,4 %). Le tertiaire crée 20 000 postes (+ 0,2 %), contre 30 000 (+ 0,3 %) au quatrième trimestre 2004.

- Premières Informations 2005-25.2 - Évolution de l’emploi salarié au premier trimestre 2005


(1) - Champ : ensemble des secteurs hors agriculture, administration, éducation, santé et action sociale. Ce champ couvre 15 millions de salariés sur un effectif salarié total d’environ 22 millions.
Les résultats révisés de l’évolution de l’emploi salarié, estimée par l’INSEE, font apparaître une stabilité au cours du premier trimestre 2005. Cette estimation est proche de celle des résultats provisoires enregistrés par l’Unédic, sur son propre champ, pour la même période, soit 0,0 %. Sur un an, du 31 mars 2004 au 31 mars 2005, l’estimation de l’Insee conduit à une évolution de + 0,3 % tandis que celle de l’Unédic est de + 0,5 % sur son propre champ.