En quoi les conditions de travail sont-elles liées au parcours professionnel antérieur ?

JPEG - 9.3 ko

Les conditions de travail auxquelles sont exposées les personnes en 2013 ne sont pas identiques selon leur parcours professionnel. 35,4 % des salariés considérés ont des parcours « stables » avec peu ou pas de changement d’emploi et une catégorie sociale stable dans le temps, 38 % ont des parcours « dynamiques » avec une progression professionnelle ainsi que de nombreux changements d’emploi, et 26,6 % des parcours « précaires » caractérisés par un déclassement ou des aléas de carrière.

À profession identique, les salariés ayant eu une carrière « précaire » connaissent de fortes exigences émotionnelles et un manque de reconnaissance dans leur emploi actuel, auxquels s’ajoutent plus spécifiquement pour les femmes des conflits de valeur et une insécurité socio-économique, et pour les hommes un manque d’autonomie et une plus forte pénibilité physique. Les femmes ayant vécu des parcours dynamiques connaissent également des rapports sociaux au travail plus problématiques que les femmes aux parcours stables.

- Dares Analyses 2018-002 - En quoi les conditions de travail sont-elles liées au parcours professionnel antérieur ?

- Données à télécharger - En quoi les conditions de travail sont-elles liées au parcours professionnel antérieur ?