En 30 ans, forte progression de l’emploi dans les métiers qualifiés et dans certains métiers peu qualifiés de services

JPEG - 2.7 ko

Au cours des 30 dernières années, l’emploi a fortement progressé en France dans la quasi-totalité des métiers les plus qualifiés.
Il a en revanche décliné dans certains métiers peu qualifiés de l’industrie et de l’agriculture qui pesaient encore fortement au début des années 1980 (ouvriers non qualifiés du textile et du cuir et agriculteurs, éleveurs, sylviculteurs, bûcherons notamment), alors que d’autres métiers peu qualifiés du tertiaire ont été très dynamiques (aides à domicile, aides ménagères et assistantes maternelles).

Au sein des grands domaines professionnels de l’agriculture, de l’industrie, du bâtiment et des travaux publics, l’emploi a eu tendance à augmenter avec le niveau de qualification, de façon quasiment linéaire.

Pour les métiers du tertiaire en revanche, la forme de cette relation apparaît plus complexe : les métiers les plus dynamiques y sont à la fois les plus qualifiés, mais aussi les moins qualifiés du fait de l’accroissement de la demande de services d’aide à domicile, d’aide ménagère et de garde d’enfants notamment. Cette observation évoque ainsi le phénomène de « polarisation » de l’emploi vers les niveaux extrêmes de qualifications au détriment des qualifications intermédiaires, mis en évidence depuis les années 1990 aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Dares Analyses 2015-028 - En 30 ans, forte progression de l’emploi dans les métiers qualifiés et dans certains métiers peu qualifiés de services