En 2005, baisse des embauches dans les zones de redynamisation urbaine, hausse dans les zones de revitalisation rurale

JPEG - 7.6 ko

En 2005, 2 380 embauches ont ouvert droit à une exonération au titre des Zones de Redynamisation Urbaine (ZRU). Après la forte baisse de 2004 (-20 %), consécutive au doublement du nombre de Zones Franches Urbaines (ZFU), la diminution des embauches s’est poursuivie en 2005 (-6 %). Plus d’un tiers des embauches exonérées en ZRU sont effectuées en Ile-de-France et dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

8 860 embauches ont ouvert droit à une exonération au titre des Zones de Revitalisation Rurale (ZRR). Les embauches en ZRR poursuivent leur progression : +8 % par rapport à 2004.

Principalement masculins et de niveau CAP-BEP, les salariés donnant droit aux exonérations ZRR et ZRU sont surtout recrutés sur des postes d’ouvriers. Dans les zones urbaines comme dans les zones rurales, les embauches de 2005 ont surtout concerné des personnes occupant déjà un emploi : 48 % des embauches en ZRU et 58 % en ZRR. Les demandeurs l’emploi sont nettement moins présents dans les embauches.

Premières Synthèses 2007-38.3 - En 2005, baisse des embauches dans les zones de redynamisation urbaine, hausse dans les zones de revitalisation rurale