Emploi et salaires dans les très petites entreprises entre 2000 et 2009

GIF - 3.9 ko

Au 31 décembre 2008, environ un million d’entreprises emploient entre 1 à 9 salariés. Ces très petites entreprises (TPE) représentent près de 85 % des entreprises du secteur concurrentiel. Au cours des années 2000, la part de l’emploi salarié dans les TPE du secteur concurrentiel est restée stable autour de 20 % même si cette stabilité apparente s’accompagne d’un important renouvellement des TPE lié aux créations, disparitions et changement de taille d’entreprise au fil des années.

Entre 2000 et 2009, le temps partiel, le recours aux CDD et aux emplois aidés ont régulièrement reculé dans les TPE. Ils restent néanmoins plus fréquents que dans les entreprises de plus grande taille.

À partir de 2002, le passage aux 35 heures a entraîné une nette diminution de la durée hebdomadaire de travail des salariés à temps complet dans les TPE. Fin 2009, cette durée moyenne reste cependant supérieure d’une heure dans les TPE (36,5 heures contre 35,6 heures dans les entreprises de 10 salariés ou plus).

En 2008, le salaire moyen dans une TPE était inférieur de 20 % à celui d’une entreprise de 10 salariés ou plus. Une grande partie de cet écart tient aux caractéristiques d’emplois de ces entreprises et de leurs salariés. En effet, les salariés des TPE sont plus jeunes et occupent plus souvent que dans les plus grandes entreprises des positions d’employés ou d’ouvriers.

Les salaires horaires dans les TPE sont ainsi beaucoup plus concentrés au voisinage du Smic que dans les entreprises de plus grande taille. Chaque année, environ la moitié des salariés concernés par la revalorisation du Smic travaille dans une TPE.

- Dares Analyses 2011-064 - Emploi et salaires dans les très petites entreprises entre 2000 et 2009