Emploi et chômage des descendants d’immigrés en 2012

GIF - 3.9 ko

En 2012, 3,9 millions de personnes âgées de 15 à 64 ans résidant en France métropolitaine sont nées en France d’au moins un parent immigré, soit 9,8 % de la population en âge de travailler. 53 % d’entre elles sont d’origine européenne ; issues de vagues d’immigration plus anciennes que les autres descendants d’immigrés, et donc globalement plus âgées, leur situation sur le marché du travail est en moyenne proche de celle des personnes non issues de l’immigration (ni immigrées, ni descendantes d’immigrés).

Les descendants d’immigrés d’origine africaine (37 %) ou d’un autre continent non européen (10 %) sont sensiblement plus jeunes que les immigrés et les personnes non issues de l’immigration ; ils sont plus diplômés que les immigrés mais moins dans l’ensemble que les personnes non issues de l’immigration. « Toutes choses égales par ailleurs », c’est-à-dire à principales caractéristiques sociodémographiques comparables, les descendants d’immigrés d’origine non européenne sont moins présents sur le marché du travail et ont un risque de chômage supérieur aux personnes non issues de l’immigration mais, inversement, leur position est plus favorable que celle des immigrés de même origine.

5,7 % des descendants d’immigrés occupant un emploi sont en situation de sous-emploi en 2012 et 9,4 % des salariés de 30-54 ans sont en contrat temporaire, soit respectivement 0,8 et 2,2 points de plus que les actifs occupés non issus de l’immigration. Ces situations sont, en outre, plus fréquentes pour les descendants d’immigrés d’origine africaine.

La répartition dans l’emploi des descendants d’immigrés par secteurs d’activité et professions est relativement proche de celle des personnes non issues de l’immigration.
Ce n’est pas le cas pour les immigrés, pour lesquels la « ségrégation professionnelle » est plus marquée.

Avertissement : cette publication porte sur 2012 et les années antérieures ; elle n’intègre pas la rétropolation des séries réalisée par l’Insee pour les rendre cohérentes avec le questionnaire rénové de l’enquête Emploi mis en œuvre à compter du 1er trimestre 2013, et rendue publique le 6 mars 2014.

Dares Analyses 2014-023 - Emploi et chômage des descendants d’immigrés en 2012