Emploi et chômage des 55-64 ans en 2013

Tassement du taux d’activité, forte hausse du taux de chômage

GIF - 3.9 ko

En 2013, près de la moitié des personnes âgées de 55 à 64 ans résidant en France métropolitaine sont actives : 45,6 % sont en emploi et 3,4 % au chômage, soit un taux de chômage de 7,0 %. En outre, 2,2 % des seniors inactifs souhaitent travailler (halo autour du chômage). Parmi les seniors en emploi, 5,7 % sont en situation de sous-emploi. Le taux et la part de chômage, la part du halo autour du chômage et le taux de sous-emploi sont ainsi sensiblement plus faibles pour les seniors que pour l’ensemble de la population en âge de travailler.
La part des chômeurs de longue durée est, en revanche, plus élevée pour les seniors.

Le taux d’activité des 55-64 ans n’a que très légèrement augmenté en 2013 une fois l’effet de l’évolution démographique neutralisé (+0,2 point), interrompant une tendance à la hausse depuis 2008 (+3,6 points au cours de l’année 2012).
Cette stabilisation du taux d’activité s’explique notamment par l’élargissement des conditions de départ à la retraite à 60 ans pour carrière longue et par le cadencement de l’allongement de l’âge légal de départ à la retraite. Pour les 62-64 ans, la hausse du taux d’activité s’est cependant poursuivie au même rythme qu’en 2012.

Le taux de chômage des seniors a augmenté de 0,5 point au cours de l’année 2013 alors qu’il a baissé de 0,1 point dans l’ensemble de la population active. Depuis le début de la crise, la hausse du taux de chômage a été plus rapide pour les seniors que pour l’ensemble des actifs.

- Dares Analyses 2015-012 - Emploi et chômage des 55-64 ans en 2013. Tassement du taux d’activité, forte hausse du taux de chômage