Emploi, chômage, population active : bilan de l’année 2014

GIF - 3.9 ko

En 2014, dans un contexte de faible croissance économique et de gains de productivité limités, le nombre de personnes en emploi a progressé de 41 000 en France métropolitaine. La hausse du nombre de non-salariés et de l’emploi salarié tertiaire non marchand a compensé le recul de l’emploi dans les secteurs marchands non agricoles (-45 000). Ce recul a été particulièrement marqué dans la construction avec 58 000 emplois détruits, dont 13 000 d’intérimaires. Le nombre d’emplois aidés en fin d’année a augmenté de 75 000, contribuant à la hausse de l’emploi total.

Entre les 4es trimestres 2013 et 2014, le taux de chômage a augmenté de 0,4 point en métropole, en nette hausse chez les hommes et stable pour les femmes. Il s’établit fin 2014 à 10,1 % en métropole et atteint 10,4 % en France (hors Mayotte). Après avoir baissé de 2,6 points en 2013, le taux de chômage des jeunes de 15-24 ans a augmenté de 1,1 point en 2014, tandis que celui des 25-49 ans et des 50 ans ou plus se sont accrus respectivement de 0,3 et 0,4 point. Selon les normes internationales, 2,9 millions de personnes sont au chômage en métropole fin 2014. Par ailleurs, 1,4 million de personnes sont dans le halo autour du chômage : sans emploi, elles souhaitent travailler, mais n’ont pas fait de démarche de recherche d’emploi ou ne sont pas disponibles. Du 4e trimestre 2013 au 4e trimestre 2014, le nombre de chômeurs a augmenté de 126 000, tandis que le nombre d’inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’est accru de 179 000.

En 2014, la population active a progressé de près de 180 000 personnes. La population active des 50-64 ans a augmenté d’environ 260 000 personnes, principalement en raison de la hausse de leur taux d’activité, tandis qu’elle a baissé pour les 15-24 ans et surtout pour les 25-49 ans.

Dares Analyses 2015-050 - Emploi, chômage, population active : bilan de l’année 2014