Emploi, chômage, population active : bilan de l’année 2012

GIF - 3.9 ko

Avec la contraction de l’activité économique, la dégradation de la situation du marché du travail entamée au 2nd semestre 2011 s’est poursuivie en 2012 et 51 000 emplois ont été détruits sur l’année en France métropolitaine. Le taux d’emploi des 15-64 ans a cependant augmenté de 0,2 point, en baisse entre 15 et 54 ans et en forte hausse entre 55 et 64 ans.
Le recul de l’emploi en 2012 s’explique en premier lieu par la perte de 61 000 postes d’intérimaires, alors qu’hors intérim, l’emploi salarié marchand a reculé de 31 000 postes.

Au 4e trimestre 2012, le taux de chômage s’établit à 10,5 % pour l’ensemble de la France.
Il est de 10,1 % en France métropolitaine, en augmentation de 0,8 point en un an.
Le nombre de chômeurs s’est accru de 258 000, tandis que celui des inscrits à Pôle emploi en catégorie A a augmenté de 292 000, soit des évolutions respectives nettement plus proches qu’elles ne l’étaient du début 2010 à la mi-2011. Fin 2012, le taux de chômage des hommes dépasse les 10 % et celui des jeunes de moins de 25 ans les 25 %, ce qui constitue des pics historiques.

En 2012, la population active a augmenté de 224 000 personnes, portée par l’accélération de la présence des seniors sur le marché du travail dans un contexte démographique tendant à faire baisser le nombre d’actifs. Le taux d’activité des 55-64 ans a augmenté de 3,7 points au cours de l’année et fin 2012 près d’1 personne sur 2 dans cette tranche d’âge est active.

- Dares Analyses 2013-037 - Emploi, chômage, population active : bilan de l’année 2012