Des difficultés pouvant aller jusqu’à l’échec du recrutement

JPEG - 7.6 ko

Il n’est pas toujours aisé pour un employeur de recruter un salarié. En cas de difficulté, soit l’employeur est parvenu à la surmonter et a tout de même réussi à recruter, soit il n’a pas effectué le recrutement, la procédure ayant été abandonnée ou suspendue.

Lorsque l’employeur a réussi à recruter, il estime tout de même que ce recrutement a été difficile pour 30 % des embauches sous contrat à durée indéterminée (CDI) et pour 20 % de celles sous contrat à durée déterminée (CDD). Il évoque alors en premier lieu les pénuries de main-d’œuvre. Lorsque les établissements déclarent avoir eu besoin d’aide, c’est surtout pour trouver des candidats ou pour diffuser leur offre.

Lorsque l’employeur n’a pas recruté, cet échec peut venir du fait que le besoin de recruter a disparu : c’est le cas de 30 % des procédures qui devaient aboutir à un recrutement sous CDI et de près de 45 % de celles qui devaient aboutir à un recrutement sous CDD. L’autre raison provient des difficultés rencontrées au cours de la mise en œuvre de la procédure.

Premières Synthèses 2006-48.2 - Des difficultés pouvant aller jusqu’à l’échec du recrutement