Contrat de sécurisation professionnelle : un accompagnement vraiment intensif et personnalisé ?

JPEG - 9.3 ko

Près de 80 % des licenciés économiques s’inscrivant à Pôle emploi sont éligibles au contrat de sécurisation professionnelle (CSP) et la quasi-totalité d’entre eux y adhèrent. Ce dispositif, dont l’accompagnement doit à la fois être intensif et personnalisé, apparait globalement conforme au cahier des charges. Les bénéficiaires du CSP accèdent davantage à toutes les prestations d’accompagnement que les autres demandeurs d’emplois interrogés ; plus particulièrement, la moitié d’entre eux a réalisé au moins une formation, contre 15 à 19 % pour les autres.

En outre, les bénéficiaires sont plus satisfaits de leur conseiller et de l’accompagnement reçu ; 56 % considèrent que l’accompagnement dont ils ont bénéficié a amélioré leurs chances de retrouver un emploi contre un peu plus d’un tiers pour les autres demandeurs d’emploi.

Néanmoins, des problèmes de financement de la formation demeurent. En outre, malgré un accès plus important à la formation, le CSP ne favorise pas l’accès à la formation des publics les moins qualifiés.

Dares Analyses 2016-057 - Contrat de sécurisation professionnelle : un accompagnement vraiment intensif et personnalisé ?

Données à télécharger - Contrat de sécurisation professionnelle

Tableau complémentaire - Contrat de sécurisation professionnelle