Conjoncture de l’emploi et du chômage au 4e trimestre 2014

Ralentissement de l’activité et stabilisation de l’emploi

GIF - 3.9 ko

Au 4e trimestre 2014, l’activité économique a ralenti (+0,1 %) en France après la sortie de récession au trimestre précédent. Dans le même temps, l’emploi salarié marchand non agricole s’est stabilisé (-1 300 postes), la hausse de l’emploi intérimaire (+24 100) compensant la poursuite du recul dans l’industrie (-10 400) et la construction (-17700), tandis que le tertiaire marchand hors intérim enregistre un léger rebond (+2 700). Dans le secteur non marchand, le nombre de bénéficiaires de contrats aidés a augmenté de 13 000 après une hausse de 2 000 au trimestre précédent. Au total, l’emploi dans l’ensemble de l’économie s’est redressé au 4e trimestre 2014 : +25 000 après -41 000 postes au 3e trimestre 2014.

Le taux de chômage au sens du BIT a poursuivi sa hausse et atteint 10,0 % de la population active au 4e trimestre 2014 en France métropolitaine. Pôle emploi compte également 79 000 inscrits supplémentaires par rapport au trimestre précédent : leur nombre augmente de 59 000 pour la catégorie A (après +47 000 au 3e trimestre 2014) et de 91 000 pour les catégories A, B, C (après +84 000), tandis qu’il diminue dans les catégories D et E (-11 000).

Dans la zone euro, l’activité accélère au 4e trimestre (+0,3 % après +0,2 %). Le taux de chômage au sens du BIT se stabilise à 11,4 % de la population active (-0,1 point par rapport au 3e trimestre).

- Dares Analyses 2015-029 - Conjoncture de l’emploi et du chômage au 4e trimestre 2014. Ralentissement de l’activité et stabilisation de l’emploi