Conjoncture de l’emploi et du chômage au 4e trimestre 2009

Les destructions d’emploi salarié marchand non agricole s’atténuent, le chômage poursuit sa hausse

GIF - 3.9 ko

L’activité économique a nettement accéléré au 4e trimestre 2009 (+0,6% en variation trimestrielle, après +0,2 % au trimestre précédent). Conjointement à la poursuite de la reprise, les destructions d’emploi salarié dans le secteur marchand non agricole se sont atténuées au 4e trimestre : 20 400 postes ont été détruits, après -79 800 postes au trimestre précédent.

Le secteur tertiaire a créé des emplois pour la 1re fois depuis 6 trimestres (+26 300 après -19 000). Cette hausse tient à la poursuite du redressement de l’emploi intérimaire, et au rebond de l’emploi salarié dans le tertiaire hors intérim. Dans le secteur de l’industrie, la baisse des effectifs s’est poursuivie à un rythme plus modéré (-34 700 après -46 400), comme dans la construction (-11 900 après -14 400).

Dans le secteur non marchand, le nombre de bénéficiaires de contrats aidés a à nouveau augmenté fortement au 4e trimestre 2009 (+30 000). Au total, la hausse de l’emploi dans l’ensemble de l’économie est estimée à +24 000 postes au 4e trimestre, après -35 000 au trimestre précédent. D’après les estimations de l’Insee, le taux de chômage au sens du BIT pour la France métropolitaine s’est élevé à 9,6 % de la population active au 4e trimestre, en hausse de +0,5 point par rapport au trimestre précédent.

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi toutes catégories confondues a continué à augmenter, à un rythme moins marqué cependant (+132 000, après +166 000 au 3e trimestre).
En zone euro, l’activité a ralenti de façon marquée et le taux de chômage a continué d’augmenter pour s’établir à 9,8 % de la population active au 4e trimestre 2009. Ces évolutions ont reflété des écarts de conjoncture importants entre les principaux pays de la zone.

- Dares Analyses 2010-022 - Conjoncture de l’emploi et du chômage au 4e trimestre 2009 : Les destructions d’emploi salarié marchand non agricole s’atténuent, le chômage poursuit sa hausse