Conjoncture de l’emploi et du chômage au 3e trimestre 2010

Ralentissement de l’activité et des créations d’emploi salarié marchand non agricole

GIF - 3.9 ko

L’activité économique a ralenti au 3e trimestre 2010 (+0,3 % en variation trimestrielle, après +0,6 % au trimestre précédent). Conjointement à ce ralentissement, l’emploi salarié marchand non agricole a légèrement progressé au 3e trimestre 2010 : 19 200 postes ont été créés, après une hausse plus soutenue de +38 600 postes au trimestre précédent.

Dans le secteur tertiaire, les créations d’emplois se sont poursuivies (+36 600 postes) toujours portées par le dynamisme de l’emploi intérimaire. Dans l’industrie, les destructions de postes se sont poursuivies au même rythme (-16 600 postes), tandis que dans le secteur de la construction l’emploi s’est stabilisé ce trimestre (-800 postes).

Dans le secteur non marchand, le nombre de bénéficiaires de contrats aidés a augmenté au 3e trimestre 2010 (+13 000 postes), après avoir stagné au trimestre précédent. Au total, la hausse de l’emploi dans l’ensemble de l’économie est estimée à +49 000 postes au 3e trimestre, après +56 000 au trimestre précédent. Le taux de chômage au sens du BIT pour la France métropolitaine s’est stabilisé à 9,3 % de la population active au 3e trimestre. De son côté, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi a continué d’augmenter, à un rythme toutefois nettement ralenti (+6 000, après +30 000 au 2e trimestre 2010 pour la catégorie A ; +41 000, après +68 000 pour les catégories A, B, C).

Dans la zone euro, l’activité a également décéléré avec une persistance des écarts de conjoncture entre les principaux pays de la zone. De son côté le taux de chômage de la zone euro s’est stabilisé pour s’établir à 9,9 % de la population active au 3e trimestre 2010.

- Dares Analyses 2011-002 - Conjoncture de l’emploi et du chômage au 3e trimestre 2010 : Ralentissement de l’activité et des créations d’emploi salarié marchand non agricole