Conjoncture de l’emploi et du chômage au 3e trimestre 2005

Le recul du chômage s’accentue dans une croissance raffermie

JPEG - 6.6 ko

Au 3e trimestre de 2005, l’activité économique rebondit à +0,7 %. L’emploi salarié des secteurs marchands non-agricoles marque le pas (+1 000 créations d’emplois sur le trimestre après +21 000 au 2ème trimestre). L’emploi reste dynamique dans le secteur de la construction (+7 000 postes) mais l’emploi tertiaire ralentit (+19 000 postes créés) et le recul se poursuit dans l’industrie (-25 000 emplois).

Les nouveaux dispositifs du Plan de Cohésion Sociale continuent leur montée en charge, si bien que, pour la première fois depuis trois ans, le nombre de bénéficiaires d’emplois non-marchands aidés progresse au 3ème trimestre de 2005 (+6 000). Ce retournement à la hausse favorise le redressement de l’emploi total : +19 000 créations nettes d’emploi estimées. La décrue du chômage s’en trouve confortée : -70 000 demandeurs d’emploi au sens du BIT sont comptabilisés, après -27 000 au trimestre précédent. L’amélioration du marché du travail de la zone euro fait écho à celle constatée en France depuis le printemps.

- Premières Informations 2005-52.2 - Conjoncture de l’emploi et du chômage au 3e trimestre 2005 : Le recul du chômage s’accentue dans une croissance raffermie