Conjoncture de l’emploi et du chômage au 2e trimestre 2007

L’emploi garde le cap

JPEG - 6.6 ko

Au 2ème trimestre de 2007, la croissance du PIB s’est limitée à +0,3 %. Ce ralentissement de l’activité s’est pourtant accompagné de créations d’emploi salarié toujours dynamiques dans le secteur marchand (+54 000, après +109 000 au 1er trimestre). Les destructions de postes dans l’industrie se sont poursuivies (-13 000), tandis que la construction a continué de créer des emplois (+12 000). Dans le tertiaire, les créations d’emplois ont nettement ralenti (+55 000 après +102 000 au 1er trimestre) en raison principalement d’un tassement de l’intérim après la hausse très forte du 1er trimestre.

Dans le secteur non-marchand, le nombre de bénéficiaires de contrats aidés a baissé au 2ème trimestre, de façon très temporaire, de -23 000, après +19 000 le trimestre précédent. L’emploi total a ainsi ralenti au 2ème trimestre de 2007 : +50 000 postes estimés, après un bond de +147 000 au trimestre précédent. Le total des créations d’emplois sur un an s’élève toutefois à +336 000 dont +299 000 créations d’emploi salarié dans les secteurs concurrentiels.

Le nombre d’inscrits à l’ANPE a continué de se replier, avec -74 000 demandeurs d’emploi en catégorie 1 sur le 2ème trimestre de 2007, et -96 000 demandeurs d’emploi toutes catégories confondues, reflétant la poursuite du redressement de l’emploi dans un contexte de population active ralentie. Le marché du travail a également continué de s’améliorer dans la zone euro, où le taux de chômage au sens du BIT a atteint 6,9 % de la population active fin juin 2007, après 7,1 % fin mars.

- Premières Informations 2007-42.1 - Conjoncture de l’emploi et du chômage au 2e trimestre 2007 : L’emploi garde le cap