Conjoncture de l’emploi et du chômage au 1er trimestre 2010

L’emploi salarié marchand non agricole se redresse

GIF - 3.9 ko

L’activité économique a nettement ralenti au 1er trimestre 2010 (+0,1% en variation trimestrielle, après +0,6 % au trimestre précédent). Conséquence de la reprise initiée au 2e trimestre 2009, l’emploi salarié dans le secteur marchand non agricole a augmenté au 1er trimestre 2010 : 23 900 postes ont été créés, après une contraction de -7 300 postes au trimestre précédent. Dans le secteur tertiaire, les créations d’emplois se sont accentuées (+50 000 postes, après +33 800) en raison de la poursuite du redressement de l’emploi intérimaire et du rebond de l’emploi salarié dans le tertiaire hors intérim.

Dans l’industrie, les destructions de postes se sont légèrement atténuées (-29 100 après -31 300), tandis que l’emploi s’est stabilisé dans le secteur de la construction après cinq trimestres de contraction (+3 000 postes, après -9 900). Dans le secteur non marchand, le nombre de bénéficiaires de contrats aidés a ralenti au 1er trimestre 2010 (+15 000, après +29 000). Au total, la hausse de l’emploi dans l’ensemble de l’économie est estimée à +60 000 postes au 1er trimestre, après +29 000 au trimestre précédent.

D’après les estimations de l’Insee, le taux de chômage au sens du BIT pour la France métropolitaine s’est stabilisé à 9,5 % au 1er trimestre. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi toutes catégories confondues a continué à augmenter, à un rythme toutefois plus faible (+82 000, après +132 000 au 4e trimestre 2009). Dans la zone euro, l’activité est restée modérée et le taux de chômage a continué d’augmenter pour s’établir à 9,9 % de la population active au 1er trimestre 2010. Les disparités de conjoncture apparues sur la période récente entre les principaux pays de la zone ne se sont pas résorbées.

- Dares Analyses 2010-044 - Conjoncture de l’emploi et du chômage au 1er trimestre 2010 : L’emploi salarié marchand non agricole se redresse