Conjoncture de l’emploi et du chômage au 1er trimestre 2006

La création d’emplois dynamisée par des emplois aidés

JPEG - 6.6 ko

Au 1er trimestre de 2006, le PIB progresse de +0,5 % après +0,3 % au 4ème trimestre. Les créations d’emplois salariés s’élèvent à +15 000 dans le secteur marchand non-agricole, après +31 000 au trimestre précédent. Ce ralentissement de l’emploi reflète une accentuation de la baisse de l’emploi industriel (-22 000 emplois).

Dans les autres secteurs, l’emploi continue à progresser fortement dans la construction (+13 000 postes), et de manière modérée dans le tertiaire (+24 000 postes). Les nouveaux dispositifs du Plan de Cohésion Sociale continuent leur montée en charge, si bien que le nombre de bénéficiaires d’emplois aidés dans le secteur non-marchand progresse pour le deuxième trimestre consécutif, après trois années de baisse quasi-continue. Ce retournement à la hausse favorise le redressement de l’emploi total : +51 000 créations nettes d’emploi après +40 000 au 4ème trimestre de 2005. La décrue du chômage s’en trouve confortée : -39 000 demandeurs d’emploi au sens du BIT, après -51 000 au trimestre précédent. Le taux de chômage en France recule à 9,5 % à la fin du 1er trimestre de 2006, après 9,6 % à la fin du 4ème trimestre de 2005. Dans la zone euro, le taux de chômage poursuit également son repli : il s’établit à 8,0 % fin mars 2006, après 8,3 % fin décembre 2005.

- Premières Informations 2006-30.1 - Conjoncture de l’emploi et du chômage au 1er trimestre 2006 : La création d’emplois dynamisée par des emplois aidés