Conjoncture de l’emploi et du chômage au 1er trimestre 2005

Turbulences sur le marché du travail

JPEG - 6.6 ko

Au 1er trimestre de 2005, l’activité économique ralentit à +0,2 % (+1,7 % en glissement annuel).

L’emploi salarié des secteurs marchands non-agricoles s’en trouve affaibli : il recule de -6 000 postes. Le tassement de la croissance se traduit surtout par l’accentuation des pertes d’emplois dans l’industrie (-32 000). En revanche, l’emploi salarié résiste dans le tertiaire marchand (+20 000) et poursuit sa forte croissance dans la construction (+6 000). L’emploi total baisse de -13 000 postes. Dans ce contexte, le taux de chômage augmente à 10,2 %.

- Premières Informations 2005-26.2 - Conjoncture de l’emploi et du chômage au 1er trimestre 2005 : Turbulences sur le marché du travail