Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre au 1er trimestre 2011 - Résultats provisoires

JPEG - 2.6 ko

Dans les entreprises de dix salariés ou plus de l’ensemble de l’économie hors agriculture et hors emplois publics, l’indice du salaire mensuel de base (SMB) augmente de 1,0 % au premier trimestre 2011 et de 2,0 % sur un an.

L’indice du salaire horaire de base des ouvriers (SHBO) y connaît la même progression de +1,0 % au premier trimestre 2011 et de +2,0 % sur un an.

Ces évolutions doivent être mises au regard de l’inflation sur la période : les prix à la consommation (pour l’ensemble des ménages et hors tabac) augmentent de 1,1 % au cours du premier trimestre et de 1,9 % entre mars 2010 et mars 2011 (1).

Sur le même champ, la durée hebdomadaire collective moyenne du travail est de 35,6 heures à la fin du mois de mars 2011.

Par ailleurs, selon l’estimation flash de l’emploi salarié réalisée par l’Insee et la Dares à partir des résultats provisoires Acemo (2), dans l’ensemble des entreprises des secteurs principalement marchands hors agriculture, les effectifs salariés augmenteraient de 0,4 % (+ 58 800 emplois) au premier trimestre 2011 et de 1,0 % (+ 161 400 emplois) sur un an.

- Dares Indicateurs 2011-034 - Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre au 1er trimestre 2011


(1) - Il s’agit de l’indice des prix à la consommation hors tabac pour l’ensemble des ménages. Cet indice est retenu du fait de la prépondérance accordée au salaire mensuel de base de l’ensemble des salariés. Les relèvements du SMIC font quant à eux référence à l’augmentation de l’indice mensuel des prix à la consommation – hors tabac – pour les seuls ménages urbains dont le chef est employé ou ouvrier (+1,0 % sur le trimestre et +1,8 % de mars 2010 à mars 2011).

(2) - Cette estimation est disponible environ 45 jours après la fin du trimestre, uniquement pour les secteurs principalement marchands. Elle est fondée sur des modèles d’étalonnages estimés par la Dares et l’Insee à partir des données de l’enquête Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre (Acemo). Le recours à la modélisation permet d’extrapoler à l’ensemble des entreprises des secteurs marchands les résultats de l’enquête Acemo dont le champ correspond aux entreprises d’au moins 10 salariés présentes en début et en fin de trimestre. L’estimation provisoire d’emploi intérimaire est réalisée par la Dares à partir des relevés mensuels de contrats de travail temporaire collectés par Pôle emploi.