Accompagnement et formation pendant les contrats aidés : le point de vue des employeurs

GIF - 3.9 ko

Fin 2007, les trois quarts des employeurs ayant recruté en contrat d’accompagnement dans l’emploi, contrat d’avenir, contrat initiative emploi ou contrat insertion-revenu minimum d’activité déclaraient que leur salarié avait suivi une formation au cours du contrat

Dans deux tiers des cas, celle-ci visait uniquement l’adaptation au poste de travail. Seuls un quart des employeurs déclaraient avoir mis en œuvre des formations poursuivant aussi d’autres objectifs : aide à la construction du projet professionnel, préparation à un concours, remise à niveau, formation pré-qualifiante ou qualifiante…

Deux tiers des employeurs du secteur marchand et plus de 80 % des employeurs du secteur non marchand déclarent que leur salarié en contrat aidé a bénéficié d’un accompagnement. Celui-ci est presque exclusivement dispensé en interne dans le secteur marchand alors qu’il mobilise aussi un peu plus fréquemment des intervenants externes dans le secteur non marchand (environ 25 % des cas).

L’accompagnement en interne va fréquemment au-delà de l’adaptation sur le poste de travail, notamment dans le secteur non marchand.

- Dares Analyses 2010-084 - Accompagnement et formation pendant les contrats aidés