Les sortants des listes de Pôle emploi de 2007 à 2010

recul marqué des taux de sortie pour reprise d’emploi avec la crise

GIF - 3.9 ko

Entre 2007 et 2010, le taux mensuel de sortie des listes de Pôle emploi a continûment baissé, passant de 12,5 % en 2007 à 9,8 % en 2010. Cette diminution est principalement liée au repli du taux de sortie pour reprise d’emploi, dans un contexte de forte dégradation de la situation conjoncturelle. La crise économique et financière survenue à partir du deuxième semestre 2008 a en effet entraîné une forte baisse du taux de sortie pour reprise d’emploi des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi. Celui-ci est passé en moyenne de 6,5 % en 2007 à 4,6 % en 2010.

Néanmoins, cette baisse n’a pas été homogène et les caractéristiques socioéconomiques des demandeurs d’emploi ont joué plus ou moins favorablement sur leurs taux de sortie. La baisse des taux de sortie pour reprise d’emploi a été plus marquée pour les jeunes et les hommes, en lien avec le recul important de l’intérim dès la mi-2008 et la forte diminution des sorties vers l’emploi industriel.

En 2010, les sortants des listes de Pôle emploi ayant repris un emploi ont un salaire médian de 1 150 euros. Après leur retour à l’emploi, un peu plus d’un tiers continue à rechercher un emploi, principalement en raison d’une insatisfaction relative au contrat de travail (23 %), à la durée de contrat (23 %), au salaire (12 %) ou au temps de travail (10 %). Un peu plus de quatre demandeurs d’emploi sur cinq sortis des listes de Pôle emploi pour reprendre un emploi sont toujours en activité trois mois après.

- Dares Analyses 2011-090 - Les sortants des listes de Pôle emploi de 2007 à 2010