Les élections aux comités d’entreprise en 2005

JPEG - 7.6 ko

En 2005, la participation aux élections aux comités d’entreprise a atteint 63,2 % des inscrits.Elle diminue de 0,6 point par rapport à 2003.

Les listes non syndicales recueillent 23,5 % des suffrages exprimés, contre 23,2 % en 2003. Elles obtiennent plus de la moitié des suffrages dans les établissements de moins de 100 salariés, alors que leur audience s’affaiblit dans les plus grosses unités au profit des listes syndicales.

Avec 22,5 % des suffrages, la CGT redevient le premier syndicat les années impaires (où il n’y a pas d’élections à la SNCF) pour la première fois depuis la fin des années quatre-vingt. La CFDT recueille 20,6 % des suffrages exprimés et son audience baisse dans tous les collèges électoraux. Les syndicats non confédérés (UNSA, Solidaires…) progressent de 1,3 point entre 2003 et 2005 pour atteindre un score de 7,4 %. La CGT-FO, la CFTC et la CFE-CGC stabilisent leur audience avec respectivement 12,5 %, 6,8 % et 6,6 % des suffrages exprimés.

Premières Synthèses 2007.05-19.1 - Les élections aux comités d’entreprise en 2005