Offre d’emploi et recrutement (Ofer) : édition 2016

Les objectifs de l’enquête

Depuis 10 ans, les processus de recrutement ont connu une forte évolution. Afin d’actualiser les informations recueillies lors de la précédente enquête de 2005, la Dares a réalisé, en 2016, une nouvelle enquête Offre d’emploi et recrutement.

L’enquête actualise le rôle des différents canaux mobilisés par les employeurs, et en particulier celui de Pôle emploi, en intégrant les nouveaux canaux tels que les réseaux sociaux professionnels, les agences d’intérim, les opérateurs privés de placement, etc. Elle permet également d’analyser dans quelle mesure les nouvelles technologies de l’information ont pu modifier la manière dont les employeurs recherchent des candidats.

Elle vise également à répondre à des questions particulièrement importantes dans la conjoncture actuelle : l’analyse des raisons du recours à un recrutement externe plutôt qu’interne, les arbitrages entre les différents types de contrat (CDD, CDI, etc.), les difficultés de recrutement, les discriminations à l’embauche que peuvent subir certaines catégories de salariés et la satisfaction de l’employeur à l’égard du recrutement réalisé.

Le Comité du label de la statistique publique a attribué le label d’intérêt général et de qualité statistique à l’enquête Ofer et lui a conféré le caractère obligatoire.

Le champ

La collecte s’est déroulée entre mars et juin 2016 auprès d’un échantillon d’établissements d’au moins un salarié du secteur concurrentiel non agricole ayant eu au moins un jour d’activité en 2015 et ayant nouvellement recruté en CDI ou en CDD de plus d’un mois ou entre septembre et novembre 2015 en France entière. Les responsables du recrutement (chef d’entreprise, responsable du personnel, DRH, etc.) ont été interrogés essentiellement par téléphone (8 % ont répondu par internet).

La base de sondage retenue permet :

  • d’identifier directement les établissements ayant recruté ;
  • de stratifier les échantillons par type de contrat (CDD, CDI), dont on sait qu’il constitue une dimension essentielle du processus de recrutement.

Afin de limiter les biais de mémoire, les employeurs ont été interrogés :

  • sur un recrutement précis et non sur le dernier dont ils se souviennent,
  • peu de temps après leur recrutement (4 à 10 mois après),
  • sur des contrats de plus d’un mois.

Au total, 8 510 établissements ont répondu à l’enquête, soit un taux de réponse de 64 %.

Le questionnaire

Le questionnaire, découpé en plusieurs blocs, permet d’analyser l’ensemble du processus de recrutement : la formalisation du besoin, la diffusion de l’offre d’emploi, les modes de collecte et de tri des candidatures, l’organisation des entretiens éventuels et enfin, la sélection et le choix des candidats. Au-delà de questions sur les caractéristiques de l’établissement (évolution et structure des effectifs et des embauches, etc.), le dernier recrutement abandonné ainsi que son recours aux contrats courts (d’un mois ou moins) sont également étudiés.

A Description générale des procédures de recrutement dans l’établissement
B Descriptif du poste à pouvoir
C Amont du recrutement : avant le lancement de la procédure de recrutement (arbitrage interne/externe)
D Canaux utilisés et satisfaction de l’employeur à leur égard (diffusion, pré sélection, conseils et assistance)
E Sélection du candidat
F Candidat recruté : caractéristiques et justification du choix
G Bilan de la procédure : coût et éventuelles difficultés rencontrées
H Satisfaction à l’égard de ce recrutement
I Étude du dernier recrutement abandonné
J Historique de l’établissement et recours aux contrats courts

Télécharger le questionnaire

Une publication présentant les premiers résultats de l’enquête paraîtra au 3e trimestre 2017 dans la collection Dares Analyses.