Travailleurs handicapés : quelle place dans l’entreprise ?

Colloque - Mercredi 9 novembre 2016

JPEG - 12.8 ko

Le 9 novembre 2016, la Dares a organisé un colloque intitulé Travailleurs handicapés : quelle place dans l’entreprise ? à Paris (salle Pierre Laroque - Ministère de la Santé, 14 avenue Duquesne, 75007 Paris).

Programme - Travailleurs handicapés : quelle place dans l’entreprise ?

Cette journée a été organisée autour de trois sessions sur :

  • les différents concepts permettant d’appréhender le handicap et à la description de la situation par rapport à l’emploi et au chômage des personnes en situation de handicap.
  • les politiques publiques menées dans d’autres pays européens pour favoriser l’emploi des travailleurs handicapés.
  • le handicap dans l’entreprise – recrutement, conditions d’emploi, formation professionnelle et politiques de maintien dans l’emploi. Elle a été notamment consacrée à l’accès et au maintien en emploi de personnes souffrant d’un handicap psychique et à l’emploi des malentendants et des sourds.

La journée a été clôturée par table ronde réunira, sous forme de débat, experts et chercheurs pour échanger sur les travaux présentés et les perspectives en matière d’emploi des travailleurs handicapés.

Dossier du participant

Vous trouverez dans le dossier du participant :

- le résumé des présentations ;
- la biographie des intervenants.

Dossier du participant - Travailleurs handicapés : quelle place dans l’entreprise ?

Supports des interventions et discussions

Session 1 - Travailleurs handicapés : de qui parle-t-on ?, présidée par M. Patrick Aubert (Drees, sous-directeur de l’Observation de la solidarité) :

Session 2 - Comparaisons internationales : quelles politiques publiques en faveur de
l’emploi des personnes en situation de handicap ?
, présidée par Mme Claire Descreux (DGEFP, Cheffe de service, adjointe à la déléguée générale) :

Session 3 - Le handicap dans l’entreprise : recrutement, conditions d’emploi et maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés, présidée par M. Lahouari MERABTI (Agefiph, Délégué régional Grand Est) :